PEER LEARNING – LET’S PLAY DIGICOMP !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Initialement prévue en présentiel à Madrid, la session d’échange de bonnes pratiques du projet Erasmus+ DBWWAVE (Don Bosco Web for a more Accessible and inclusive VET in Europe), organisée par Tech Don Bosco, s’est tenue en distanciel les 16-17 juin 2021.

Six réseaux partenaires étaient représentés dont AMDB grâce à la présence de Mmes Emmanuelle NALLIS (Professeure documentaliste au Lycée polyvalent Don Bosco Marseille) et Rose-Marie ENRIQUEZ-VIEU (Project Manager à l’international sur le réseau national AMDB).

L’objectif principal était d’acquérir de nouvelles connaissances autour du Cadre européen de Références Numériques, appelé DigiCompt, et d’envisager une déclinaison propre au réseau salésien en Europe.

La première partie a été consacrée à la présentation du cadre européen et de ses cinq compétences clés : 

  1. La littératie de l’information et des données
  2. La communication et la collaboration
  3. La création de contenu numérique
  4. La sécurité
  5. La résolution de problèmes

On nous a ensuite présenté une série d’outils d’auto-évaluation de ces compétences tels que mydigiskills pour les citoyens et SELFIE pour les organismes ainsi que le Cadre européen pour les compétences numériques pour les enseignants DigCompEdu.

Le deuxième temps a concerné la présentation de « bonnes pratiques » dans le réseau espagnol Tech Don Bosco, la formation des enseignants aux outils du numérique et l’accompagnement à l’enseignement en distanciel pendant la crise sanitaire.

Grâce à Tania Romualdi du réseau italien CNOS-FAP, nous avons également eu l’occasion de découvrir et d’expérimenter une plateforme collaborative mise en place dans le cadre d’un projet Erasmus+ intitulé: Let’s play VET.

Le deuxième jour, une conférence sur la cyber-sécurité nous a alertés sur les failles de nos systèmes et notre manque de vigilance en ligne. 

Pour conclure, des outils d’évaluation et de suivi de qualité au sein des établissements salésiens nous ont été exposés tels que : la détection des besoins de formation, l’efficacité du travail en équipe, les audits internes etc.

Deux journées enrichissantes sur un point de vue professionnel, qui ont mis en lumière l’importance des compétences numériques dans nos pratiques et la nécessité se former pour les consolider.

L’objectif est maintenant de mettre en place un cadre de références numériques propre au réseau salésien au niveau européen.